ouverture du site : 10 mai 1999
dernière mise à jour 27 avril 2012
responsable du site : Claude Got

Sécurité sanitaire

Le concept de sécurité sanitaire dépasse maintenant le cadre de la sécurité du système de soins. Il s'est étendu à la notion de sécurité de l'être humain dans son cadre de vie "normal", excluant la guerre et les violences volontaires.

L'élection présidentielle d'avril 2012 offre une nouvelle opportunité d'agir

Le "groupe des 5" s'étend à 9 et reprend son activité de questionnement des candidats à l'élection présidentielle.

Résumé de notre démarche

Quelle santé publique dans les programmes des candidats à la présidentielle de 2012 ?

Nos questions pour 2012

Les réponses des candidats, leur notation et nos commentaires pour le premier tour

 quel débat pour le second tour ? comparaisons commentées des 14 réponses des deux candidats

Deux dépêches de l'AFP sur cette démarche

L'action pour la sécurité sanitaire

Elle est assurée par de nombreux intervenants. Ils vont du responsable politique ou administratif qui définit des lois et des règlements aux acteurs de terrain. Les modalités d'action sont très diverses allant du système médical de prévention et de soins au développement de dispositifs spécifiques organisant la sécurité au travail, la normalisation et le contrôle des produits ou la sécurité routière. La sécurité environnementale fait partie de ce cadre général, elle est actuellement concernée par de multiples débats concernant les polluants, les modifications climatiques, les diverses radiations émises par des dispositifs créés par l'homme, ou les actions portant sur les génomes.

Un mode d'action : le questionnement des politiques

  • Les scientifiques ont un devoir de promotion des connaissances, de lutte contre les faussaires et de propositions de mesures adaptées aux problèmes posés dans le domaine de la sécurité sanitaire.
  • Demander à un candidat à l'élection présidentielle son acceptation ou son refus d'une décision concrète qui lui est proposée avec une argumentation est la meilleure contribution possible au débat public.
  • Une telle action s'inscrit dans le temps. Ce qui a été proposé en 1988 peut être effectif vingt ans après. Suivre l'évolution des connaissances et des décisions n'a pas seulement un intérêt historique, c'est une forme de pédagogie de l'action de santé publique mettant en évidence le décalage entre le moment où l'on sait ce qu'il faudrait faire et le passage à l'acte décisionnel.
  • l'ensemble des documents accessibles sur le site dont présentés dans un sommaire.

Un exemple de coopération entre des experts de deux pays  dans le champ de la sécurité sanitaire

Pendant la période 1999/2002 une coopération s'est développée entre le Québec et la France pour favoriser des échanges de savoir faire. Ils ont concerné principalement les accidents de la route, les accidents domestiques, les suicides, les risques liés à la possession d'armes à feu et des problèmes organisationnels. Les documents placés sur un site internet destiné à faciliter le fonctionnement du groupe sont toujours accessible. L'accès à ces documents se fait par la page de liens suivante : coopération France-Québec

Les pages les plus anciennes du site utilisaient le logiciel Frontpage et ne sont pas aux normes actuelles du W3, elles sont progressivement mises à jour.